Une année 2021 qui aura battu tous les records.

Le marché sort à la fois renforcé et transformé par la crise sanitaire et déjoue effectivement depuis 3 ans tous les pronostics.
Le contexte de taux extrêmement bas a fortement contribué au dynamisme du marché immobilier et du crédit immobilier français.

L’année 2021 marque une belle performance avec un atterrissage autour des 1 200 000 transactions dans l’ancien*. Pour rappel, l’atterrissage en 2020 était de 998 000 transactions. Et pour 2019, on était autour de 1 063 000 transactions.

Quant à la production de crédits immobiliers aux particuliers, selon la Banque de France, elle s’est établie à 207 Mds d’€ à fin novembre 2021 (hors rachats et renégociations) en hausse de 18% par rapport à 2020.

Cette accélération est sans doute liée à un phénomène de rattrapage avec une augmentation des transactions à la sortie des périodes de confinement et par une prise de décision et des réalisations de projet pour les particuliers plus rapides.

Le taux moyen annuel est de 1,07% sur 2021**, entre le début d’année et la fin d’année on note une basse de 10pb. Au niveau de la durée moyenne annuelle des prêts, elle s’établie à 234 mois**.
La durée moyenne des prêts a continué à augmenter et a gagné 14 mois depuis janvier 2021.

Les évolutions concernant les prix de l’immobilier sont toujours très différentes selon les régions et selon les marchés : +1,2% dans l’ancien et +1,6% dans le neuf***. Néanmoins, dans certains territoires, le marché n’a pas réussi à se ressaisir, l’impact du resserrement de l’accès au crédit n’étant à l’évidence pas uniforme.

Sources :

*Notaires de France

** Observatoire Crédit Logement / CSA

*** Baromètre LPI Se loger

Pour découvrir d’autres thèmes

Restez informé de toute l’information en retrouvant les articles récents, et ne manquez rien de l’actualité.